Croisières Images Vidéos Brochures Newsletter
Accueil Nous contacter

Le Vieux Bassin et la Lieutenance

L’ensemble formé par le Vieux Bassin, les pittoresques maisons du quai Sainte-Catherine, la Lieutenance et l’église Saint-Etienne est ce qui frappe certainement le plus lorsque l’on visite Honfleur pour la première fois.

Ce bassin à flot fut créé, sur les instances d’Abraham Duquesne, et par ordre de Colbert, en 1681, en remplacement de l’ancien havre d’échouage ou “havre du dedans”, qui était beaucoup plus étroit, ce qui nécessita la destruction de la partie ouest des remparts.

C’est sur ce bassin que Frédéric Sauvage fit ses premiers essais de bateau à hélice en 1832.

D’un côté du Vieux Bassin, sur le quai Sainte-Catherine, toute une série de hautes maisons forme une originale toile de fond. Ces maisons, serrées les unes contre les autres, de tailles différentes, présentent cette particularité d’avoir leurs étages supérieurs donnant à l’arrière sur la rue du Dauphin et la rue des Logettes, de sorte qu’elles ont presque toutes deux propriétaires différents.

Ces maisons sont très étroites car elles ont été construites sur la contrescarpe des anciens fossés de la ville, sur un terrain, dépendant de la Vicomté d’Auge qui le fieffa vers 1630. La plupart sont des XVIIè et XVIIIè siècles ; certaines sont en encorbellement et beaucoup sont essentées d’ardoises ce qui leur donne ce ton “bleu gris” qui enchantait la Varende. Du côté de la Lieutenance subsistent des maisons plus anciennes du XVIè siècle.

A l’extrémité du Vieux Bassin se dresse la Lieutenance, ainsi appelée parce que ce monument servait à partir du XVIIè siècle de logis au Lieutenant du Roi. C’est le seul vestige important des fortifications de la ville, remanié au cours des siècles, surtout au XVIè et XVIIè siècles. Aussi est-il bien difficile aujourd’hui d’y reconnaître les traces de la porte fortifiée, dite “Porte de Caen”, qui commandait au Moyen-Age, l’entrée de la forteresse honfleuraise. Cependant, en y regardant de près, on distingue encore des deux côtés des traces d’arrachement des anciens remparts, qui partaient de la Lieutenance pour entourer la ville forte. Ces remparts coupaient le Vieux Bassin actuel, qui était à l’origine beaucoup moins large.

La porte elle même date du début du XVIIè siècle. Elle est surmontée d’une niche, qui contient une statue de la Vierge (Notre-Dame du Port), et flanquée de deux gracieuses tourelles en encorbellement, décorées des armes de la ville. Elle était précédée d’un pont-levis et défendue au nord par un bastion crénelé qui n’existe plus.

Face à la Lieutenance, de l’autre côté du pont, s’élevait la “Tour Carrée”. Avant la construction du bassin actuel, des chaînes étaient, en effet, tendues la nuit pour interdire l’entrée du port. La tour fut détruite en 1808.