Accueil » Espace pro » COVID-19 : FAQ

Je suis commerçant ou travailleur indépendant,

mon activité est impactée par la crise sanitaire,

 

…toutes les réponses dans cette FAQ !

Mise à jour le 6 nov. 2020 [Source : Lettre d’information du Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance du 5.11.20]

Je suis commerçant et impacté par le confinement : quels dispositifs pour m’aider ?

Si votre commerce est fermé administrativement, vous pouvez :

  • Solliciter une indemnisation du fonds de solidarité (voir ci-dessous)
  • Bénéficier d’une exonération totale de vos charges sociales
  • Demander une remise d’impôts directs
  • Réduire le montant de vos loyers
  • Mettre en place le chômage partiel
  • Poursuivre votre activité autrement

Si votre commerce reste ouvert mais que votre chiffre d’affaire a baissé, vous pouvez :

  • Solliciter une indemnisation du fonds de solidarité (voir ci-dessous)
  • Demander un report de charges sociales
  • Obtenir une remise d’impôts directs
  • Mettre en place le chômage partiel

En savoir plus

Je suis travailleur indépendant, comment bénéficier des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales ?

Les cotisations sociales personnelles des travailleurs indépendants ne seront pas prélevées en novembre : l’échéance trimestrielle du 5 novembre ainsi que les échéances mensuelles du 5 et du 20 novembre sont automatiquement suspendues. En savoir plus

Mon entreprise reste ouverte mais elle est durablement touchée par la crise. Suis-je concerné par l’aide de 10 000 € au titre du fonds de solidarité ?

Oui dans certaines conditions, notamment relatives à la perte de chiffre d’affaires et aux mesures sanitaires impactant votre activité.
En savoir plus

Quelles sont les nouvelles conditions d’octroi du Prêt Garanti par l’État (PGE) ?

Les entreprises peuvent désormais contracter un prêt garanti par l’État jusqu’au 30 juin 2021. L’amortissement du prêt garanti par l’État pourra être étalé entre 1 et 5 années supplémentaires, avec des taux pour les PME négociés avec les banques françaises compris entre 1 et 2,5 %, garantie de l’État comprise. En savoir plus

En quoi consiste la mesure visant à la prise en charge des loyers commerciaux ?

Tout bailleur qui sur les 3 mois d’octobre, novembre et décembre 2020, accepte de renoncer à au moins 1 mois de loyer, pourra bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % du montant des loyers abandonnés. L’aide sera cumulable avec le fonds de solidarité. En savoir plus